Construisons une Scène Ephémère

J’ai un projet d’entreprenariat social qui me tient à cœur dans l’éduc pop. Je voudrais mettre en place une structure de diffusion de spectacle vivant extrêmement légère et souple dans son fonctionnement, qui soit mobile et participative. Il s’agit de créer un temps de fête pendant un mois dans un quartier, un territoire, autour de l’art et de la culture tout en offrant à des artistes une rampe de lancement pour de nouveaux projets. J’ai baptisé ce projet, la Scène Éphémère. Je suis actuellement à la recherche d’un/e coéquipier/e pour lancer cette aventure.

Un concept ouvert et participatif
Le concept est simple  : une scène est installée dans une salle d’un quartier, d’une commune pour quelques semaines. Nous utilisons les infrastructures existantes sur place en les aménageant techniquement un minimum. Des disciplines du spectacle vivant y sont convoquées : musique, théâtre, marionnette, humour, danse… Le public paie une fois et peut avoir accès à l’intégralité des événements pendant le fonctionnement de la Scène Éphémère.


Spectacles professionnels et amateurs, ateliers artistiques, discussions et répétitions occupent cet espace quotidiennement. Le fonctionnement de l’événement est géré conjointement avec des associations locales et des habitants.

Le précédent du Théâtre (de) tous Les Jours
La Scène Éphémère est née d’une expérience théâtrale que j’avais proposée avec l’équipe de La Bourlingue Théâtre en 2012 et 2013 dans le village de Betz puis la ville de Crépy en Valois. : le Théâtre (de) tous Les Jours – T(d)LJ.


Du mardi au samedi, le matin avait lieu un atelier ouvert à tous autour de la pièce jouée le soir ; l’après-midi, nous répétions et faisions évoluer le spectacle en cours ou préparions le suivant ; le soir une représentation avait lieu qui était précédée d’une première partie généralement proposée par des habitants (musique, théâtre, danse, conférence…). Une vingtaine de bénévoles avaient géré avec nous l’organisation des T(d)LJ et la fréquentation avait été réelle. Nous avions tous adoré (artistes, bénévoles et public) car à chacun des T(d)LJ avait été un moment joyeux, d’échanges et de découvertes.

Besoins à satisfaire
En reprenant un modèle similaire au T(d)LJ, la Scène Éphémère propose une réponse croisée au besoin de créer des moments conviviaux et festifs pour faire vivre les territoires et susciter du lien entre les habitants, au constat de la difficulté pour de nombreuses communes de faire vivre une saison culturelle et une salle de spectacle permanente, à la nécessité pour les artistes d’avoir des espaces de création et d’expression qui les accueillent et enfin à l’importance des pratiques artistiques amateurs. Elle incite chacun à mettre la main à la pâte : habitants, élus, artistes, associations… La Scène Éphémère impulse ainsi une dynamique sur le territoire.

Une forme à construire
Afin de tester le projet de la Scène Ephémère, au printemps 2017, j’ai participé au MOOC d’entrepreneuriat social Ticket for Change, ainsi qu’à la sélection pour le tour de France Ticket for Change. Cela m’a permis d’affiner le projet et de faire une première mise en forme à l’écrit et à l’oral. Les premiers retours ont été très encourageants et constructifs, d’autant qu’un certain nombre venaient d’élus et d’acteurs des territoires à qui j’avais fait lire le projet.
Je suis maintenant à la recherche d’un/e coéquipier/e pour porter ce projet. Il nous faudra affiner les contours de la Scène Éphémère, mettre en place la structure juridique, rechercher des partenaires institutionnels et privés, intéresser des mécènes, recruter les premiers clients, susciter l’engouement des bénéficiaires. C’est une belle aventure en perspective, à la croisée de l’artistique, du culturel, de l’associatif et de la dynamisation des territoires.

Poster un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

  Subscribe  
Me notifier des