Pascal Turbé

Après avoir découvert le théâtre tout enfant, j’en ai poursuivi la pratique pendant mes études d’histoire (spécialité : le Moyen-Age 😎 ). Passionné par la mise en scène, j’expérimentais différentes approches du théâtre dans mes projets, tout en me formant à diverses techniques  (Actor’s studio, mime corporel, analyse-action, clown…) auprès de prestigieux maîtres ou au sein des compagnies pour lesquelles je jouais. Comédien professionnel depuis 1998, j’ai animé aussi depuis ce moment des ateliers théâtre, des stages et des cours pour les adultes, les enfants, les adolescents.

 

A cette époque, j’ai également plongé dans le bain associatif par le biais de l’éducation populaire et des différentes formes qu’elle peut revêtir : lieux/événements citoyens et artistiques, compagnies de théâtre, associations de réinsertion, radio associative… A ce titre j’ai été membre du conseil d’administration de structures très diverses, dont Comme Vous Emoi, un des plus grand lieux citoyen et culturel de Montreuil (93).

Professeur de lettres-histoire en lycée professionnel de 2005 à 2010, j’ai mis en place un enseignement suivant la pédagogie Freinet, avec des réussites étonnantes. J’ai aussi mené plusieurs ateliers d’écriture pour des élèves en décrochage ou des primo-arrivants (Français Langue Etrangère).

 

Rendre l’apprenant actif (« Le cercle des poètes disparus »)

En 2008, j’ai co-fondé La Bourlingue Théâtre dans l’Oise, dont je suis devenu le responsable artistique, après mon départ de l’Éducation Nationale. En parallèle de mises en scènes, j’ai imaginé et dirigé le Théâtre (de) tous Les Jours en 2012 et 2013, qui a été la mise en place d’un théâtre permanent gratuit en milieu rural pendant 5 semaines (et dont s’inspire le projet de Scène Éphémère).

 

« Marton et Frontin  » | le premier spectacle de La Bourlingue Théâtre en 2008

Et récemment ? Après une année sabbatique pour m’occuper de ma fille, j’ai réuni une nouvelle équipe de comédiens avec qui nous avons monté un laboratoire explorant la Révolution russe pour son centenaire, et qui a abouti à la création en mars 2017 de Les jours qui ébranlèrent le monde.
En ce moment je lève un peu le pied sur la mise en scène et la création théâtrale pour m’investir dans le développement de la Scène Éphémère. Et j’ai un autre grand projet, pour l’horizon 2020, l’ouverture d’une école primaire alternative…

Ce site est l’occasion de créer une passerelle entre mes deux grandes passions : le théâtre et l’éducation populaire. Je crois que dans ma pratique, l’un et l’autre se sont toujours nourris mutuellement. Avec Yllis, voyons ce qui en sort !

Restons en contact ! Recevez la newsletter :